navigation

Bienvenue 15 novembre, 2009

Posté par jw dans : Non classé , ajouter un commentaire

Bienvenue sur la page de cette comédie avec chansons. Qui est encore en train de s’écrire.

Je vais essayer d’étoffer le blog à partir des commentaires que vous laisserez ou des questions que vous poserez: nouvelles vidéos, nouveaux karaokés, mélodies, play-back, bouts de dialogues …

Je rappelle que le propos est coquin, salace, graveleux et pas toujours très correct, politiquement parlant.

Si vous craignez d’être choqué, merci de ne pas aller plus loin.

Pour me joindre, merci d’utiliser les champs de commentaires à votre disposition. Je ne laisserai apparaitre vos commentaires que si vous en faites la demande.

Johnny Walther

 

N.B. Je ne suis aucunement responsable des quelques publicités qui parsèment ce blog.

Pour quelques chansons de plus 14 février, 2019

Posté par jw dans : Non classé , ajouter un commentaire

fichier doc j’ai rencontré olga

fichier doc La Micheline sans refrain

fichier doc Don’t you knowfichier doc

fichier doc derrière ma verrièrefichier doc

fichier doc rien ne vaut une bonne

 

Tout ça pour ça 12 février, 2019

Posté par jw dans : Non classé , ajouter un commentaire

Ref : Tout ça pour ça

Pas plus que ça

Ca valait-il tous ces mystères

Ces évidences qu’on a dû taire

Tout ça pour ça

 

1. L’enfance n’est qu’un purgatoire (purgatoire)

On te balance un tas d’histoires

« Attends que t’aies fini d’grandir »

Mais une fois grand, tu n’peux que dire

 

2. En attendant le grand amour (grand amour)

Tu traînes ta vie de fourre en four (fourre en four)

Tu stratagèmes, tu dis « je t’aime »

Mais en rengainant, tu rengaines

 

3. Et les succès que tu convoites (tu convoites)

T’enroulent dans un blanc cocon d’ouate (cocon d’ouate)

Une fois purgés tous tes fantasmes

Ne te laissent en bouche qu’un goût d’asthme

 

4. Quand arrive l’hiver où tu meurs (où tu meurs)

Un truc te met de bonne humeur (bonne humeur)

Tu vas pouvoir enfin savoir

Et rien, ça n’peut pas décevoir

 

Mais d’ici là va

Où la vie te conduira

Elle est là pour ça

 

Johnny Walther, oct 2018

Les filles sur internet ( nouvelle version)

Posté par jw dans : Non classé , ajouter un commentaire

1. Les filles sur internet
Sont superbement roulées
On peut dire de ces jeunettes
Qu’elles sont parfaitement moulées

Brunettes ou blondinettes
Toutes me mettent en émoi
En cliquant sur leur vignette
Je leur dit « Emmenez-moi »

2. Elles aiment la chansonnette
Et n’disent en aucun cas non
Sous leurs airs de midinettes
Se cachent des beautés canon

Et quand je suis aux manettes
J’ai l’impression d’les mater
Mais même si l’image est nette
Moi je ne fais que mater

3. Ces charmantes marionnettes
Savent bien me stimuler
Quand elles jouent d’la clarinette
Ou font mine de simuler

Ces filles-là sont honnêtes
Elles ne vont pas vous lâcher
Elles débitent pas d’sornettes
Elles n’ont plus rien à cacher

4. Les filles sur internet
N’ont pas réellement le choix :
C’pas moi qui leur fait minette
Et c’est jamais moi qu’elles choient

Du p’tit bout de ma lorgnette
Je n’leur vois qu’un seul défaut
Les hommes qui la leur mettent
Ne sont pas ceux qu’il leur faut

Johnny Walther, oct 2018

Des critiques et des questions 16 novembre, 2009

Posté par jw dans : Non classé , ajouter un commentaire

Voici mes réponses à certaines critiques /remarques qu’on a bien voulu me faire:

1. Le style des arrangements est lassant…

C’est vrai. Lors d’une mise en scène, on cherchera à intégrer les talents musicaux des comédien-ne-s.

2. Les chansons méritent des tempos plus soutenus.

Probablement. Pour l’instant, les chansons sont présentées dans un « mode d’apprentissage ».

3. Les karaokés projetés sur scène, ça bloque la mise en scène.

Certainement. J’imagine qu’on peut en conserver quatre. Et leur apparence actuelle n’est qu’une suggestion.

4. Les paroles des chansons sont trop grasses.

C’est propre au style: grivois, salace, érotique, parfois poétique, souvent antireligieux, lourd ou subtil.

5. Les musiques sont simplettes…

N’oublions pas que ce sont des chansons: c’est de la musique légère par définition.

6. C’est un propos d’ado attardé…

C’est vrai que si j’avais connu ces trucs plus jeune, mon adolescence aurait été peut-être plus…trépidante.

7. Mais, ça marche vraiment ?

J’attends vos témoignages… et Neil STRAUSS aussi (cf liens). A part ça, il n’est pas nécessaire d’être mort pour parler de la mort.

 

 

 

 

Garage Blues Band |
THE 4 MATRIX |
Une Thérapie Musicale |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MON QUÉBEC-CHÉRIE
| rappeur
| D u l c i s A m o r...